image1 image10 image11 image12 image13 image14 image15 image16 image17 image18 image19 image2 image20 image21 image23 image24 image3

Dieu a crée l'univers?

Dieu a crée l'univers?

a) Théorie du chaos

"La théorie du chaos traite des systèmes dynamiques rigoureusement déterministes, mais qui présentent un phénomène fondamental d'instabilité appelé « sensibilité aux conditions initiales » qui, modulant une propriété supplémentaire de récurrence , les rend non prédictibles en pratique sur le « long » terme."

"Au cours de son histoire, la physique théorique s'était déjà trouvée confrontée à la description de systèmes complexes macroscopiques, comme un volume de gaz ou de liquide, mais la difficulté à décrire de tels systèmes semblait découler du très grand nombre de degrés de liberté internes du système à l'échelle microscopique (atomes, molécules). La mécanique statistique avait dans ce cas permis de rendre compte de façon satisfaisante des propriétés macroscopiques de ces systèmes à l'équilibre. Ce fut donc une grande surprise lorsqu'on s'aperçut à la fin du XIXe siècle qu'une dynamique d'une grande complexité pouvait résulter d'un système simple possédant un très petit nombre de degrés de liberté[1], pourvu qu'il possède cette propriété de sensibilité aux conditions initiales.

La théorie du chaos s'attache principalement à la description de ces systèmes à petit nombre de degrés de liberté, souvent très simples à définir, mais dont la dynamique nous apparaît comme très désordonnée."

"La théorie du chaos est une véritable théorie scientifique, qui a su trouver de l'ordre caché sous le désordre apparent. Mais ce nouvel ordre est très différent de l'ordre ancien : au déterminisme implacable d'une dynamique intégrable quasi-périodique a succédé une description de nature fondamentalement probabiliste, caractérisée par l'existence d'invariants prenant la forme de mesures de probabilités, d'attracteurs, de dimensions fractales… Toutes les sciences, y compris sociales, sont concernées par ce changement de paradigme."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_chaos

b) L'émergence

"L'émergence désigne l'apparition de nouvelles caractéristiques à un certain degré de complexité.

C'est un phénomène qu'on trouve dans les domaines physiques, biologiques, écologiques, socio-économiques et autres systèmes dynamiques comportant des rétroactions.

On peut définir l'émergence par deux caractéristiques :

  • l'ensemble fait plus que la somme de ses parties. Ceci signifie qu'on ne peut pas forcément prédire le comportement de l'ensemble par la seule analyse de ses parties.
  • l'ensemble adopte un comportement caractérisable sur lequel la connaissance détaillée de ses parties ne renseigne pas complètement.

À partir d'un certain seuil critique de complexité, ces systèmes voient apparaître de nouvelles propriétés, dites propriétés émergentes. Celles-ci deviennent observables lorsqu'elles vont dans le sens d'une organisation nouvelle (voir aussi auto-organisation)."

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mergence

c) Le déterminisme...

"L'hypothèse du déterminisme universel a gouverné la science du XIXe siècle. Elle a été remise en cause par la physique moderne au XXe siècle :

  • par la physique quantique, et plus précisément, par le fameux principe d'incertitude d'Heisenberg (1927), qui implique l'impossibilité de connaître avec une infinie précision la position et la quantité de mouvement d'une particule, contrairement aux données requises par le « génie » de Laplace ; on ne peut les connaître qu'à l'aide d'une fonction de probabilité. Cependant, le déterminisme ne disparaît pas totalement en physique quantique, puisque ces probabilités peuvent être calculées exactement à partir de l'état initial du système considéré selon des lois rigoureusement déterministes (par exemple, l'équation de Schrödinger en mécanique quantique non relativiste).
Toutefois, contrairement à l'hypothèse du déterminisme classique, le principe d'incertitude semble impliquer que l'Univers obéit au libre jeu du hasard et de la nécessité. Albert Einstein affirma à ce sujet : « Dieu ne joue pas aux dés », ce à quoi Niels Bohr répondit : « Einstein, cessez de dire à Dieu ce qu'il doit faire ! ». Mais la physique quantique n'invaliderait que le déterminisme universel : le déterminisme régional reste un principe d'explication physique incontournable pour nombre de phénomènes.

Toutefois, certains pensent que le principe d'incertitude d'Heisenberg ne peut en rien invalider le déterminisme universel. Car certes, une intelligence intérieure à l'univers ne sera probablement jamais en mesure de connaître exactement l'état de l'univers entier à un instant donné, mais cela n'invalide en rien la théorie du déterminisme universel, puisque la possibilité de connaître l'état de l'univers n'est ni un prérequis ni une conséquence nécessaire du déterminisme universel.

La physique quantique n’est qu’un modèle empirique et statistique qui décrit le comportement des particules et des rayonnements sans rien dire de leur nature intrinsèque. Quant à la théorie du chaos, elle décrit un système déterministe non prédictible. Ces deux théories ne contredisent ni le principe de causalité ni le déterminisme.

En tout état de cause, le déterminisme universel n'est qu'une hypothèse. Pour que celle-ci soit avérée, il faudrait être en mesure de prédire l'évolution de l'univers avec une absolue précision, ce qui n'est toujours pas concevable aujourd'hui, en particulier du fait du caractère non mesurable d'un certain nombre de phénomènes.

Le déterminisme ne doit pas être confondu avec l'idée de prédestination des Jansénistes ou de Blaise Pascal, qui est une idée purement théologique, concernant d'ailleurs moins la série des événements que le salut ou la réprobation de l'âme après la mort."

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9terminisme

"Déterminisme et imprévisibilité

Chaque condition initiale détermine entièrement l'évolution future car il n'y a pas de hasard : le système est déterministe. Cependant, deux conditions initiales très proches peuvent avoir des évolutions complètement différentes. L'évolution du système devient alors imprévisible car une petite erreur de mesure ou un arrondi à la 15ème décimale conduisent à des résultats complètement faux au bout d'un certain temps. C'est le chaos déterministe.

Le météorologue Lorenz a été le premier à réaliser qu'il existe un chaos déterministe. En météo, cela a pour conséquence qu'il sera toujours impossible de prévoir le temps du mois prochain."

http://www.math.u-psud.fr/~ruette/vulgarisation/vulgarisation.html

Pour ceux qui veulent aller plus loin : Le chaos dans les systèmes dynamiques

d) Notre univers est-il cyclique?


http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2684

http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=6220

e) Quelques réflexions de Mr Patrice Weisz : essai de fondement d'une cosmologie dualiste moderne...

http://patriceweisz.blogspot.com/2008/01/42-la-preuve-ontologique-de-gdel.html

Ce site comprend des réflexions fort intéressantes mais dès fois il manque un manque de rigueur scientifique ce qui fait que les extrapolations d'ordre  philosophique s'en trouvent parfois fantaisistes (exemple de l'esprit, la conscience, la méta conscience: il serait intéressant de lire ce site aussi : http://lecerveau.mcgill.ca )

Si la conscience émerge d'une certaine configuration matériel de notre cerveau elle n'a pas conscience de TOUTES les parties qui la composent et contribuent, ou pas, à son émergence (celle si étant de plus sans cesse remodulable), sans compter les parties inconscientes du cerveau.

Par analogie et extrapolation, on pourrait effectivement dire qu'il existe une méta conscience qui émerge de l'univers, que Dieu est l'univers et qu'il s'auto-crée (l'univers étant cyclique de manière infinie), mais cela ne veut pas dire qu'il a conscience de toutes les parties qui le composent, et notamment les être vivants et les hommes. Alors il n'y aurait rien après la mort, pas de jugement dernier, nous ferions partie de Dieu (l'univers) et contribuerions à l'émergence de sa conscience mais c'est tout, aucun lien direct avec lui et jamais.

Donc, si le site de Mr Weisz peut aider à reconcilier les sciences avec les croyants il aura du mal avec les religieux, car comme montré plus haut, les religions ne seraient que des inventions de l'homme...

A suivre...

 

Retour à la page d'accueil

Veuillez vous connecter pour commenter
  • Aucun commentaire trouvé

Language translation :

French Arabic Chinese (Simplified) English German Italian Japanese Korean Portuguese Russian Spanish
by Free Games

Connexion



Joomla templates by Joomlashine